Actualités

Bilan de la tempête LEIV en Charente

 
Bilan de la tempête LEIV en Charente

La Charente a connu un épisode de rafales de vents violents, avec le passage de la tempête LEIV, le samedi 4 février 2017 entre 5h et 12 h. Météo France avait placé le département en vigilance rouge « vents violents ».

La Charente a connu un épisode de rafales de vents violents, avec le passage de la tempête LEIV, le samedi 4 février 2017 entre 5h et 12 h. Météo France avait placé le département en vigilance rouge « vents violents ».

 Compte tenu de l’ampleur de ce phénomène météorologique attendu, le préfet de la Charente a activé le centre opérationnel départemental en préfecture et pris des mesures exceptionnelles liées à l’alerte de niveau rouge, notamment :

- l’interdiction de circulation des poids-lourds de plus de 7,5 t et des transports aux personnes sur le réseau national ;

- l’interdiction des manifestations en plein-air.

 Cet événement n’a engendré aucun dégât majeur et aucune victime n’est à déplorer.

 Néanmoins, 500 sapeurs-pompiers du département ont été mobilisés dont 300 dès 4h00 du matin le samedi dans tous les centre de secours et 180 sur le terrain au plus fort l’événement. Ils ont reçu 1 483 appels et effectué 450 interventions directement liées à la tempête (dégagements de voie publique, objets menaçant de chuter et protections de biens) et 21 feux (de poteaux, de cheminées…).

 De leur côté, 130 gendarmes sont intervenus à de nombreuses reprises pour des dégâts matériels de même nature -en partenariat avec la direction interdépartementale des routes Atlantique, Énedis et le stockage des poids-lourds dans le cadre de la mise en œuvre de l’interdiction de circuler.

Les policiers ont également eu à intervenir, notamment pour la prise en charge d’un autocar en transit, arrêté momentanément à Angoulême.

Plus d’une cinquantaine de routes départementales ont été impactées par la chute d’arbres et par des câbles électriques tombés au sol : les 11 équipes d’astreinte du Conseil départemental se sont mobilisées pour leur remise en état.

Ce lundi 6 février, à 18 heures, 400 foyers restent privés d’électricité. Les équipes d’Enedis sont à pied d’oeuvre pour rétablir le réseau au plus vite. Les 570 techniciens ont déjà permis le retour à la normale de 99 % des foyers touchés.

De même, 700 abonnés à la téléphonie fixe et 1100 clients internet demeurent impactés par la tempête. Ils ont été respectivement jusqu’à 3400 et 2500.

 

Pierre N’Gahane, préfet de la Charente, remercie l’ensemble des acteurs qui se sont mobilisés sur le terrain et au centre opérationnel départemental en préfecture, pour faire face à cet événement d’ampleur exceptionnelle.


 Point de situation samedi 4 février 2017 à 11h00

Compte tenu de l’amélioration des conditions météorologiques permettant le passage de l’alerte rouge au niveau jaune, le préfet de la Charente, Pierre N’Gahane, a décidé de désactiver le centre opérationnel départemental en préfecture et de lever l’ensemble des mesures liées à l’alerte de niveau rouge, notamment :
- l’interdiction de circulation des poids-lourds de plus de 7,5 t et des transports aux personnes sur le réseau national
- l’interdiction des manifestations en plein-air.
Les services restent mobilisés sur le terrain pour permettre un retour à la normale au plus vite.
Toutefois il convient de rester vigilants, Méteo France prévoit pour la journée du dimanche 5 février, des rafales pouvant atteindre localement 100km/h.


 Point de situation samedi 4 février 2017 à 6h30

La tempête « Leiv » d’une violence exceptionnelle commence à traverser le département, depuis le début de la matinée. Des rafales approchant les 100km/h ont été observées dans la partie Ouest du département et montent en puissance pour atteindre les prévisions annoncées par Météo France : 120 à 140 km/h.

 Dès 5h du matin, Pierre N’Gahane, préfet de la Charente, a activé le centre opérationnel départemental en préfecture afin de suivre l’évolution de la situation avec l’ensemble des services mobilisés.

À 6 heures, cet événement n’a engendré aucun dégât majeur et les sapeurs pompiers sont intervenus une dizaine de fois, principalement pour des chutes d’arbres et de lignes électriques.

Le préfet recommande à chacun de ne pas intervenir en cas de chute de câble électrique sur la chaussée.

Il rappelle également, compte tenu de l’importance de cet événement météorologique, la nécessité absolue de respecter les mesures d’interdiction de circulation pour les poids-lourds et les transports de personnes sur les axes routiers nationaux (RN 10 et RN 141).

 Il fait appel au plus grand civisme de chacun afin que ces mesures soient strictement respectées.

 Point de situation vendredi 3 février 2017 à 23h00

Le centre opérationnel départemental de crise s’est réuni à 23 heures autour du préfet de la Charente, Pierre N’Gahane.

Deux nouvelles mesures préventives ont été prises :

- la fermeture du pont de l’Anguienne à tout véhicule et piéton à partir de 5 heures du matin, le samedi 4 février ;

- l’interdiction de la circulation des poids-lourds de 7,5 tonnes et transports aux personnes sur les axes routiers nationaux ( RN10 et RN141) à compter de 2 heures du matin, le samedi 4 février.

Ces mesures viennent compléter celles précédemment prises : interdiction temporaire des manifestations en extérieur (marchés, foires, manifestations sportives, culturelles ou récréatives) et suspension des transports du réseau départemental.

Point de situation à 20h00

Le centre opérationnel départemental de crise a été activé à 19 heures par le préfet de la Charente, Pierre N’Gahane. Les services de l’État -préfecture, SDISService départemental d'incendie et de secours, Gendarmerie, Police Nationale, Délégation Militaire Départementale, Direction Départementale des Territoires - du Conseil Départemental et d’Enedis ont pu réaliser un point de situation sur les moyens mobilisés pour faire face à cet événement d’ampleur exceptionnelle.

 

rouge

Afin d’éviter la mise en danger des populations, le préfet de la Charente a décidé d’interdire temporairement les manifestations en extérieur pendant toute la durée de l’alerte rouge. Sont notamment concernés les marchés, foires, manifestations sportives, culturelles ou récréatives.

De même, il est demandé aux organisateurs d’annuler toute manifestation susceptible de générer des déplacements importants.

-Par décision du Conseil départemental, les transports du réseau départemental ne seront exceptionnellement pas assurés demain matin

Les acteurs de l’urgence sociale ont été alertés pour assurer la mise à l’abri des personnes sans domicile fixe.

Les maires ont été informés et une sensibilisation a été faite aux exploitants de campings et des chapiteaux.

 La Préfecture de la Charente engage chacun à la plus grande prudence et à respecter les consignes de sécurité.

Rappel aux usagers concernant les vents violents en alerte rouge :

Dans la mesure du possible
- Restez chez vous. Ne vous promenez pas en forêt ou sur le littoral.
- Mettez-vous à l'écoute de vos stations de radio locales et des services de l’État.
- Évitez toute activité sportive extérieure.
- Prenez contact avec vos voisins et organisez-vous.
En cas d'obligation de déplacement
- Limitez-vous au strict indispensable en évitant, de préférence, les secteurs forestiers.
- Signalez votre départ et votre destination à vos proches.

Pour protéger votre intégrité et votre environnement proche
- Rangez ou fixez les objets sensibles aux effets du vent ou susceptibles d'être endommagés
- N'intervenez en aucun cas sur les toitures et ne touchez pas à des fils électriques tombés au sol.
- Fermer les portes et les volets, débrancher les appareils électriques et les antennes de télévision
- Prévoyez des moyens d'éclairages de secours et faites une réserve d'eau potable.
- Si vous utilisez un dispositif d'assistance médicale (respiratoire ou autre) alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l'organisme qui en assure la gestion.
- Installez impérativement les groupes électrogènes à l'extérieur des bâtiments.
Plus d'informations sur le site de Météo France :  http://vigilance.meteofrance.com/

comment agir encas de tempête