Actualités

La Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations se mobilise tout l'été pour votre protection

 
 

Comme chaque année, l’été est l’occasion d’opérations de contrôles renforcés par les services de l’État afin de protéger nos concitoyens. Cette mobilisation qui s’inscrit dans le cadre de l’opération interministérielle vacances est justifiée par l'accroissement de l'activité de l'économie touristique et la présence d'une clientèle nombreuse et passagère.

Ainsi les différents services de la direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations seront mobilisés pendant la période estivale, pour lutter contre les pratiques déloyales, les abus ou autres infractions qui empêcheraient les estivants de profiter pleinement de leurs vacances. Il s’agit principalement de vérifier le respect des règles d’information du consommateur sur les prix et les conditions de vente, de garantir la qualité et la sécurité des produits alimentaires ou non alimentaires ainsi que de veiller au bon fonctionnement concurrentiel des marchés.

Les contrôles cibleront plus particulièrement :

  • La restauration rapide et traditionnelle,
  • Les grandes et moyennes surfaces, en particulier leurs rayons « alimentation »,
  • Les marchés de producteurs et les foires,
  • Les bases de loisirs, piscines, plans d’eau, clubs de canoë-kayak et centres équestres,
  • Les campings, hôtels ou encore les offres touristiques sur internet,
  • Les colonies, centres aérés, camps scouts, qu’ils accueillent des jeunes charentais ou des mineurs venant d’un autre département

Au total, environ 400 établissements feront l'objet d'un contrôle au titre de la sécurité alimentaire, de la protection du consommateur, du mineur en accueil collectif, du pratiquant sportif mais également de la protection de l'animal.

 

Un bilan global de l’OIV sera dressé fin septembre à l’issue de la période de contrôles.

Que contrôle-t-on ?

Si les contrôles des séjours de mineurs en vacances ont vocation à garantir, de manière très globale, la sécurité physique et morale des jeunes vacanciers (contrôle des activités, de la restauration, de l’hébergement, des conditions matérielles d’organisation du séjour, du projet éducatif, de la qualité et du taux de présence des animateurs…) d’autres contrôles ciblent plus précisément la recherche d’infractions telles que les dépassements de date limite de consommation, les défauts d’information complète du consommateur sur les tarifs pratiqués, sur le poids ou les quantités des produits en vente, sur l'origine des produits, ou encore, plus anecdotique, sur le défaut d’emploi de la langue française, etc.

En matière de sécurité sanitaire du consommateur, les contrôles portent sur le respect des règles d'hygiène des denrées alimentaires ou de l'établissement, sur le transport, l'entreposage ou la préparation des denrées, sur la formation des personnels aux règles d'hygiène ou de conservation des denrées, ou encore sur la traçabilité des aliments.

Les contrôleurs s’assurent également que le consommateur n’est pas induit en erreur par des mentions imprécises ou erronées : (ex : des pâtisseries indûment présentées comme « maison », imprécisions concernant les zones de capture ou les pays d’élevage des poissons…)