Actualités

Lutte contre la radicalisation violente

 
Lutte contre la radicalisation violente

Comme d’autres démocraties occidentales, la France, ses ressortissants et ses intérêts sont la cible d’un terrorisme international. Pour continuer et renforcer son action de lutte contre la menace terroriste, le Gouvernement a pris des mesures exceptionnelles. Un renforcement des moyens humains et matériels.

  • Un cadre juridique pour l’action des services de renseignement.
  • Une détection renforcée du phénomène de radicalisation par les services du ministère de la Justice.
  • Une prise en charge et un suivi accrus des individus radicalisés.
  • Une action renforcée en matière de prévention de la radicalisation

L’action de l’État en matière de lutte contre le terrorisme se décline à plusieurs niveaux :

Mis en place par le Gouvernement en avril 2014, un Numéro Vert permet à ceux qui s'interrogent ou s'inquiètent d'un possible embrigadement de l’un de leurs proches d’avoir un entretien détaillé, indispensable pour établir un diagnostic.

Au terme de cet entretien, ils sont conseillés sur la marche à suivre et orientés vers les services compétents placés sous l’autorité des préfets, dans chaque département.

En cas de doute ou de questionnement,n’hésitez pas à appeler le 0 800 005 696 (Numéro Vert, appel gratuit du lundi au vendredi de 9 à 18 h)

infographie-numero-vert

En dehors des jours et des horaires d'ouverture, un formulaire en ligne est disponible pour signaler une situation inquiétante, obtenir des renseignements sur la conduite à tenir, être écouté, conseillé et recontacté dans les meilleurs délais.


Plaquette d'information

Téléchargez la brochure


Pour renforcer son action de lutte contre la menace terroriste, le Gouvernement a créé un site Internet dédié qui complète la plateforme téléphonique à disposition des familles : Stop-djihadisme.gouv.fr

stopaudjihaddisme

Stop-djihadisme.gouv.fr est un site dédié à la prévention et à la lutte anti-terroriste. Il s’adresse au grand public, aux proches de jeunes en voie de radicalisation (professeurs, associations) ainsi qu’aux jeunes eux-mêmes. Pédagogique, il permet aux citoyens de mieux cerner les enjeux et moyens de la lutte anti-terroriste et met à leur disposition des outils pratiques (infographies, vidéos de témoignages, affichette).
Destiné à lutter contre la menace terroriste, à prévenir l’enrôlement djihadiste et la radicalisation violente Stop-djihadisme.gouv.fr répond à plusieurs objectifs :
- Comprendre, la menace terroriste
- Agir, l’action de l’État
- Décrypter, la propagande djihadiste

- Se mobiliser, tous ensemble


La formation des intervenants en prévention

Le Centre interministériel de prévention de la délinquance (CIPD), sous l’égide du ministère de l’Intérieur, et en lien avec la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES) et le Centre des préventions des dérives sectaires liées à l'Islam (CPDSI), conduit un important programme de formation des différents intervenants en matière de prévention.

Des sessions de formations sur la prévention de la radicalisation sont organisées par la SG-CIPD.

En 2014, 10 sessions de 2 jours ont  été dispensées  à 450 personnes, principalement issues des préfectures et des services de police mais aussi de l’éducation nationale, de la justice, des associations et des collectivités territoriales. De nouvelles formations sont organisées en 2015.

Vous pouvez consulter le programme de formation .

 


 

infographie_identifier-premiers-signes-potentiels-radicalisation