Actualités

Lutte contre les cambriolages, les services de l’État sont mobilisés sur le terrain

 
 
Lutte contre les cambriolages, les services de l’État sont mobilisés sur le terrain

Ce mercredi 19 août 2015, Jérôme SEGUY, directeur de cabinet du préfet, a accompagné une patrouille de gendarmerie, mise en place sur le secteur d’Aigre, dans le cadre de l’Opération Tranquillité Vacances (OTV).

Ce dispositif mis en œuvre toute l’année par les services de police et de gendarmerie vise à assurer la surveillance des habitations et des commerces en l’absence de leurs occupants.

Les personnes intéressées disposent de plusieurs moyens pour s’inscrire à ce service entièrement gratuit et confidentiel :

- soit en se présentant au commissariat de police ou de la brigade de gendarmerie du lieu de résidence pour y remplir un formulaire ;

- soit en s’inscrivant en ligne sur le site Internet des services de l’État

 La lutte contre les cambriolages et les vols à main armée est au cœur des priorités d’action des forces de police et de gendarmerie, en lien avec les services judiciaires. Cette action a pour ambition de répondre aux préoccupations de premier ordre des citoyens et des commerçants.

Les cambriolages et les vols à main armée causent des préjudices inacceptables pour les victimes. Lorsqu’ils s’accompagnent de dégradations, le préjudice total est souvent sans commune mesure avec le butin récolté. En outre les violences qui les accompagnent, ou simplement le viol de domicile qu’ils constituent, ont un impact traumatisant supplémentaire. 

 L’évolution des cambriolages en Charente

 1 045 faits de cambriolages ont été recensés sur les 7 premiers mois de l’année 2015 dans le département de la Charente, ce qui représente une baisse de 4 % (soit – 42 faits) par rapport à la même période de l’année 2014 (1087 faits). Cette évolution est la résultante de la hausse modérée observée en zone police, avec + 16 faits et la baisse sensible enregistrée en zone gendarmerie, avec -58 faits.

tableaucambriolages

*l'indicateur des atteintes aux biens regroupe les crimes et délits visant les biens d’autrui, c'est-à-dire les cambriolages, les vols et les destructions ou dégradations de biens

En cumul, sur les 12 derniers mois glissants, on enregistre une baisse de 2,33 % d’atteintes aux biens en Charente (-0,1 % en zone police et -4,67 % en zone gendarmerie)

 

 La lutte contre les cambriolages, une priorité d’action

Afin de gagner en efficacité et en réactivité, une déclinaison territoriale du plan national de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée a été mise en place autour de deux grands axes : accentuer l’occupation dissuasive du terrain et développer les partenariats de sécurité :

 - l’échange d’informations opérationnelles entre les services de police nationale et de gendarmerie nationale a été renforcé pour lutter contre la délinquance itinérante.

 - des actions de sensibilisation de la population aux risques encourus en matière de délinquance sont menées en portant l’effort en direction des personnes les plus vulnérables, par exemple avec la diffusion à l’attention des personnes âgées, d’une plaquette sous forme d'accroche-porte rappelant 5 règles d’or correspondant à des mesures simples leur permettant de se prémunir contre les actes de malveillance.

personnes âgées

 - des actions de sensibilisation des professionnels avec l’appui des référents sûreté qui apportent conseils et expertise sur la sécurisation des locaux.

 L’amélioration de la sécurité est par ailleurs  fondée sur un partenariat avec l’ensemble des acteurs.  Les maires, en particulier, y tiennent une place centrale, renforcée :

  - des conventions passées entre le police nationale et les polices municipales participent de cette prévention en facilitant les échanges et en améliorant leur complémentarité ;

- L’animation des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (C.L.S.P.D) mis en place dans 5 communes ; Angoulême, Soyaux, La Couronne, Cognac et Ruffec ;

- La convention de partenariat signée le 18 novembre 2013 entre la gendarmerie nationale et l’association des maires de la Charente, visant à formaliser et renforcer les bonnes pratiques ;

- Le dispositif « Alerte-commerces » lancé en Charente le 24 juin 2013, dans le cadre d'un partenariat avec les CCI de Cognac et d'Angoulême afin de mieux protéger les commerces de proximité et faire face aux actes délictueux dont ils sont victimes, en ville comme en zone rurale ;

- Le dispositif « participation citoyenne» visant à inciter les personnes à informer la mairie et la gendarmerie de tout fait suspect, qui permet d’accélérer l’intervention des forces de l’ordre dans les zones d’habitation sur alerte du voisinage : la rapidité de l’engagement des agents étant souvent la clé d’une protection efficace. Ce dispositif rencontre une audience croissante : 25 communes y ont déjà adhéré et d’autres conventions sont en cours de finalisation.

 Pour remplir efficacement leurs missions, les services ont bénéficié de la modernisation de leurs outils avec la  poursuite du développement de la vidéo-protection et le déploiement du dispositif de pré-plainte en ligne.

Avant tout, la lutte contre les cambriolages est l’affaire de tous

 Outre l’action des forces de l’ordre au quotidien et les dispositifs mis en place, les Charentais peuvent limiter les risques et éviter les mauvaises surprises, en adoptant de bons réflexes de prudence de vigilance et d’anticipation.

cambiolages

 Consultez les bons réflexes à adopter