Actualités

Protocole rural pour la garantie du maintien des effectifs d'enseignants

 
Protocole rural pour la garantie du maintien des effectifs d'enseignants

Le 22 mars 2016,  a été signé  à la préfecture, un protocole rural permettant de garantir le maintien des effectifs d'enseignants du 1er degré en Charente.

protocolerural2

La Rectrice d'académie, Anne BISAGNI-FAURE, a signé cet accord  aux côtés de Salvador PÉREZ, préfet de la Charente, Dominique BOURGET, directeur académique des services de l'éducation nationale, François BONNEAU, président du Conseil départemental et Jean-Michel BOLVIN, président de l'association des maires de Charente. 

En permettant d'accompagner la réorganisation des écoles rendues nécessaires par les effets de la démographie, cet accord vise à garantir l'égalité des chances en amont de l'enseignement supérieur en développant un accueil scolaire et des enseignements de qualité dans le département de la Charente. : "un projet d'aménagement durable de notre territoire scolaire". 

L'académie s’engage à maintenir, pendant trois ans, le nombre de postes d’enseignants dans le département qui perd des élèves sous réserve que des regroupements d’écoles s’opèrent au sein des communes ou en intercommunalités. L’objectif est d’éviter les classes multiniveaux et les très petits effectifs qui ne permettent ni émulation, ni le fonctionnement efficace des équipes pédagogiques.
Les postes maintenus seront redéployés pour scolariser les moins de 3 ans, ainsi que pour renforcer les brigades de remplacement et le dispositif « Plus de maîtres que de classes ». A la rentrée prochaine, la Charente bénéficiera ainsi de 10.5 postes d’enseignants supplémentaires dans le premier degré alors que le département devrait perdre environ 220 élèves en maternelle et élémentaire.

Consultez le protocole

 
 

Documents listés dans l’article :