Actualités

Sécurité des établissements scolaires : renforcement des mesures à la rentrée en Charente

 
 
Sécurité des établissements scolaires : renforcement des mesures à la rentrée en Charente

Conformément aux instructions du ministre de l’Intérieur et de la ministre de l’Éducation nationale, Pierre N’Gahane, préfet de la Charente, et Jean-David Cavaillé, procureur de la République ont présidé ce mardi 30 août 2016, en présence de Dominique Bourget, directeur académique des services de l'éducation nationale de la Charente, un état-major départemental de sécurité consacré à la protection de l'espace scolaire.

 

Dans un contexte de menace terroriste complexe et diffuse, cette réunion a permis de faire le point sur la mise en œuvre locale des mesures annoncées par le Gouvernement dans la perspective de la rentrée, pour protéger les établissements scolaires.

En Charente, plus de 57 500 élèves répartis dans 430 établissements (écoles primaires, collèges et lycées) sont concernés (selon les données de l’Education nationale pour l’enseignement public non-agricole et l’enseignement privé sous contrat).

- La sécurisation de l’espace scolaire : le préfet a annoncé une présence accrue des forces de police et de gendarmerie à l’occasion de la rentrée scolaire, avec l’appui notamment des réservistes, aux abords de certains établissements scolaires du département. Au-delà de la rentrée, tout au long de l’année scolaire, des patrouilles mobiles sécuriseront les itinéraires de ramassage et de transports scolaires, ainsi que les abords immédiats des établissements aux moments clés de la journée où les élèves et les parents sont regroupés. Une évolution des comportements et des mesures de vigilance est, en outre, recommandée (stationnement, contrôle des accès, contrôle visuel des sacs, signalement des comportements ou objets suspects…). Le Gouvernement a, par ailleurs, mobilisé 50 millions d’euros au niveau national pour accompagner les collectivités territoriales dans leurs travaux d’urgence de sécurisation. L’identification des travaux prioritaires se fera avec l’appui des "référents sûreté" du ministère de l’Intérieur et des correspondants "gendarmerie-police / sécurité école".

- L’information des familles : plusieurs mesures sont mises en place pour accompagner les chefs d’établissement et pour assurer l’information des familles :

- dans les écoles, les habituelles réunions de rentrée des parents d’élèves consacreront un temps à la sécurité ;

- chaque collège ou lycée informera les familles des mesures prises pour sécuriser les établissements scolaires ;

- deux guides sont mis à disposition des familles, l’un pour l’école primaire, l’autre pour le collège et le lycée, afin de leur expliquer les différentes mesures mises en place dans les écoles et les établissements scolaires.

 - Des exercices de sensibilisation : afin de préparer les élèves et les personnels à réagir de manière adéquate lors d’une situation de risque, il est prévu d’organiser pour chaque établissement, trois exercices durant l’année scolaire. Un exercice spécifiquement orienté sur le risque terroriste sera effectué avant les congés scolaires de fin octobre.

Ces exercices permettront aux établissements de tester les PPMS, qui permettent en cas d'évènements en lien avec les risques majeurs la mise en place immédiate de mesures de sauvegarde des élèves et des personnels, en attendant l’arrivée des secours ou le retour à une situation normale.

Enfin, des formations aux gestes qui sauvent seront organisés au cours de la scolarité des élèves avec pour objectif de former ou d’initier 70 % des élèves de troisième aux gestes de premiers secours d’ici la fin de l'année scolaire 2016-2017.

La menace impose le développement d’une nouvelle culture de la prévention des risques y compris à l’école. La mise en place de ces mesures nécessite la compréhension et la coopération de l’ensemble de la communauté éducative, au premier rang desquels se trouvent les enseignants et les parents d’élèves. Ces nouveaux gestes, ces contrôles, cette vigilance de chaque instant, qui peuvent parfois paraître contraignants, sont cependant devenus absolument nécessaires.

Pour en savoir plus :

Retrouvez toutes les informations sur les consignes de sécurité applicables dans les établissements relevant du ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

plansecurite_616463