Pôles d'excellence rurale

 

La deuxième génération des Pôles d’excellence rurale  

La politique des pôles d’excellence rurale (PER) a permis depuis 2005 de faire émerger 379 projets d’investissement sur les territoires ruraux. Innovants, créateurs d’emploi, fédérateurs et s’inscrivant dans une logique de développement rural, les PER, sont des outils adaptés d’aménagement du territoire, encourageant les initiatives et la structuration de l’activité publique et privé dans de nombreux départements. S’inspirant de cette réussite une nouvelle génération de PER a été lancée en octobre 2009, consacrant la volonté du gouvernement d’agir  en faveur de l’aménagement des territoires ruraux qu’il considère comme des territoires d’avenir.235 M€ permettront de soutenir des projets d’excellence, fédérateurs de territoires, innovants, et créateurs dans un cadre durable, d’activités économiques et d’offres de services, élaborés en partenariat avec les collectivités locales.

Ce nouvel appel à projets était structuré autour de deux grands enjeux :

- accroître la capacité économique des territoires ruraux en valorisant le monde rural dans sa diversité et en confortant les économies locales 

- répondre aux besoins de la population dans le domaine des services au public, qu’ils soient des services de première nécessité

–services de santé et en faveur de la jeunesse et de la petite enfance, mais également des services tournés vers la vie quotidienne avec le sport, la culture

Cet appel à projets a été conduit en deux vagues.Plus de 660 dossiers ont été déposés (201 pour la première vague et 461 pour la seconde) ce qui témoigne du dynamisme des territoires ruraux, des attentes importantes liées à ce projet, mais a conduit aussi à une exigence renforcée sur la qualité des projets retenusAu niveau national 114 dossiers ont été sélectionnés au titre de la première vague et 150 projets l’ont été pour la 2e vague de l’appel à projets. Au total ce sont 264 dossiers qui ont été labellisés pour la seconde génération de PER soit une moyenne de 890 000€ par projet. 

En Charente trois projets ont été labellisés :

-    au titre de la première vague

          - le Pôle de service à dominante culturelle, porté par la Communauté de communes des 3B – Sud Charente

          - " Innovation, haut de gamme et export dans la filière THC " soutenu par Charente Développement

-    au titre de la seconde vague

         - Boisbuchet, Parc d’architecture et de design présenté par leCIRECA (Centre international de recherche et d'éducation culturelle et agricole) 

le Pôle de service à dominante culturelle

Porté par la CDCCaisse des dépôts et consignations des 3B Sud Charente, collectivité soucieuse d’accroître l’attractivité d’un territoire qui connaît une évolution positive de sa population, en pratiquant une politique qualitative de services, ce projet a deux vocations : culturelle et associative.Il est construit autour d’un lieu « phare » et de ses satellites. Ce lieu phare est constitué par le château de Barbezieux qui sera destiné à accueillir des spectacles, des artistes en résidence, des expositions, des conférences, des salles de réunion pour les associations et un lieu de formation aux techniques de l’information et de la communication. D’autres sites sur le territoire seront placés en satellites autour du château. La collectivité projette ainsi la création d’un atelier d’accueil pour artisans d’art, sorte de pépinière artisanale. Par ailleurs une synergie sera créée entre le château, l’atelier réalisé et les sites de diffusion de la culture existants grâce à leur mise en réseau. Celle-ci permettra d’assurer sur l’ensemble du territoire une diffusion de l’activité culturelle et économique développée au château, un accès facilité des habitants aux actions de formation, aux conférences par la visioconférence ou encore une interaction entre les différents sites : par exemple entre les artistes en résidence au château et l’atelier de création de décors de l’Espinoa.

 " Innovation, haut de gamme et export dans la filière THC "

Situé dans le prolongement d’un dossier labellisé PER au titre de la première génération et cité pour son exemplarité en matière d ‘innovation dans le guide des bonnes pratiques, le projet soutenu par Charente Développementvise à conforter la démarche précédente en positionnant la filière textile habillement chaussure (THC) sur un créneau qui assure sa pérennité face à la concurrence asiatique et contribue à la défense des emplois locaux sur un territoire déjà fortement éprouvé par les mutations économiques ces dernières années.Les actions engagées visent à placer la filière THC charentaise sur le moyen/haut de gamme grâce à une aide à l’innovation technologique, à la créativité, un engagement sur des procédures de certification ou de protection de marques et enfin à un soutien pour la recherche de nouveaux marchés notamment à l’export au travers de la participation à des salons et autres actions de communication. 

Boisbuchet, Parc d’architecture et de design

Porté par le centre international de recherche et d’éducation culturelle et agricole, association dont l’objet est la recherche et la formation dans le domaine culturel, architectural et agricole, ce projet s’articule autour de trois axes complémentaires :

-le volet économique via des projets de coopération avec des entreprises dans les domaines de la création, du développement de produits : porcelaine, mobilier, accessoires de mode

-le volet éducatif avec l’organisation d’une master class de design

-le volet culturel avec l’organisation d’expositions estivales destinées à circuler dans des réseaux tels celui des villes d’art