Surveillance du moustique-tigre

 

Le moustique  Aedes albopictus  est un moustique d'origine tropicale, également appelé « moustique tigre » en raison des zébrures qui parcourent son corps effilé. Il est de petite taille, environ 5mm. Son expansion est mondiale, favorisée par le développement des transports internationaux.
Ce moustique peut, dans certaines conditions très particulières*, être vecteur des virus du chikungunya, de la dengue et du Zika. Jusqu’à présent, aucun cas autochtone (c’est-à-dire non importé d’une zone d’endémie) n’a été signalé en Aquitaine Limousin Poitou-Charentes. Même s'il n'existe pas d'épidémie de ces maladies actuellement en France métropolitaine, la vigilance de chacun est précieuse pour limiter les risques.
Une surveillance particulière de ce moustique est ainsi mise en place en métropole du 1er mai au 30 novembre de chaque année comme le préconise le plan national anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et du Zika). Ce plan décrit les mesures de surveillance, de lutte contre la prolifération du moustique et de protection des personnes. Il classe le risque en 6 niveaux (0 à 5).

Cette surveillance a permis de détecter l'implantation du moustique tigre en Dordogne, en Gironde, dans les Landes, le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques (départements classés au niveau 1 du plan national). En Charente n'a pas encore été détecté, le moustique tigre n'a pas encore été détecté.

moustique

 Plus d'infos sur le site de l'Agence Régionale de Santé : http://www.ars.aquitaine-limousin-poitou-charentes.sante.fr