Schéma départemental de coopération intercommunale

 
 

Les 42 membres de la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale (CDCI) se sont réunis le lundi 19 décembre 2011, sous la présidence de Danièle POLVÉ-MONTMASSON, Préfète de la Charente, pour se prononcer sur le projet de Schéma départemental de coopération intercommunale de la Charente présenté le 26 avril dernier. 

Schéma Départemental de Coopération Intercommunale

> Schema Departemental de Coopération Intercommunale - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 5,30 Mb

, amendé des huit propositions présentées par le rapporteur général de la CDCI a recueilli un avis favorable à la majorité absolue de ses membres..

Le schéma adopté valide, au titre des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre, 2 fusions-extensions :

 - la communauté de communes du Pays de Villefagnan avec la communauté de communes de Ruffec et la communauté de communes des Trois Vallées et extension à la commune de Villefagnan,

- la communauté de communes du Montmorélien avec la communauté de communes du Pays de Chalais et la Communauté de communes du Pays d’Aubeterre et extension aux communes de Châtignac, Rioux-Martin, Saint Laurent des Combes et Yviers.

 De plus, il valide l’extension de 6 communautés de communes :

- Extension de la communauté de communes du Pays Manslois aux communes de Cellefrouin et La Tâche,

- Extension de la communauté de communes de la Région de Châteauneuf aux communes de Birac, Eraville, Malaville, Touzac et Viville,

- Extension de la communauté de communes de Haute Charente à la commune de Verneuil,

- Extension de la communauté de communes de Seuil Charente Périgord à la commune de Roussines,

- Extension de la communauté de communes d’Horte et Lavalette à la commune de Chadurie,

- Extension de la communauté de communes de Charente Boëme Charraud à la commune de Voulgézac.

La réflexion des membres de la CDCI va se poursuivre sur la situation des autres syndicats intercommunaux et syndicats mixtes. Leur devenir fera l’objet de l’élaboration d’un document prospectif qui, à coté du SDCI, recensera leurs évolutions ultérieures possibles.

La CDCI a également approuvé à l’unanimité l’entrée de la commune isolée de Mornac dans la Communauté d’Agglomération du Grand Angoulême, dès le 1er janvier 2012.